#Feb20, Democracy, Morocco, Youth

Omar Balafrej : de la clarté, de l’ambition et du courage !

Il y a les dinosaures d’hier et les espoirs de demain

On dit souvent que chez nous, il y a pénurie d’hommes politiques compétents et capables d’attirer vers eux un électorat sincère. Preuve en est, le taux de participation ridicule lors des dernières élections.

Lundi soir, l’invité du talk show “Mais encore?” animé par Hamid Barrada sur 2M* était Omar Balafrej, jeune militant de gauche, Président de la fondation Bouabid et Directeur Général du Technopark.

Eh bien, pour ceux comme moi, dont la méfiance envers la politique est chronique, ce fut un moment de grâce. Un de ces moments où l’on espère voir plus d’hommes et de femmes s’exprimer ainsi et surtout rejoindre la tête des partis politiques.

Des hommes de valeur(s) que l’on devine sincèrement au service du citoyen, qui s’interdisent la langue de bois et possèdent une réelle culture politique.

Le 14 avril dernier, nous avions reçu Omar Balafrej à aufait et déjà, nous avions été impressionnés par son optimisme sérieux: “Le Maroc est un pays pauvre. Tous nos problèmes ne pourront être résolus d’un coup de baguette magique, mais des solutions existent. Notre pays a besoin d’urgence, d’un pacte de confiance social où les plus riches contribueraient enfin au besoin brûlant de redistribution”.

Cette idée, le jeune homme l’a développée lors du face à face avec Barrada à coups de propositions réalistes et constructives, dans un langage clair, compréhensible de tous.

Mais ce militant engagé n’a plus de parti. Enfant de l’USFP, à l’esprit indépendant, il a quitté le parti il y a plus d’un an en expliquant que “l’USFP dans sa forme actuelle n’est plus mon parti. Ce fut pour moi une décision assez dure à prendre, car il y a dans le militantisme aussi une part d’affectif. Mais pour être clair avec moi-même et surtout pour essayer de participer à la construction d’un Maroc meilleur, quel que soit le temps que cela prendra, il était plus que temps de prendre cette décision!”

Co-initiateur de l’appel au réveil de la gauche marocaine qui a plus de 700 signataires “Clarté, Ambition, Courage”, il nous avait annoncé, lors de son passage chez nous, qu’il n’excluait pas de transformer cet appel en parti politique à moyen terme.

Le temps est venu, pour lui et d’autres (toutes tendances confondues), ceux qui font preuve de clarté, d’ambition et de courage de (re)monter sur la scène politique, de nous donner l’envie d’aller jusqu’aux urnes et l’espoir de croire à “la construction d’un Maroc plus juste, d’un Maroc fier et ambitieux”.

Soundouss El Kasri  Source : Au Fait Maroc 

Vidéo de l’émission disponible : YouTube – Mais encore – Lundi 30 mai

Advertisements

Discussion

2 thoughts on “Omar Balafrej : de la clarté, de l’ambition et du courage !

  1. “il nous avait annoncé, lors de son passage chez nous, qu’il n’excluait pas de transformer cet appel en parti politique à moyen terme.” Comme si l’infinité de partis déjà existants ne feraient pas l’affaire!
    A ce rythme chaque marocain qui, avec une petite idée qu’il croit qu’elle le distingue des autres crée un parti on va se retrouver justement avec que le pouvoir cherche, c-à-d morcelés pour lui permettre de faire ce qu’il veut: régner et gouverner!

    Posted by maarouf | June 2, 2011, 7:54 am
  2. He2deehee Albarame8j Jamila Jda Ana barname8j Wa7iid 2a3jabani Jida Howa Hamra Ou Khadra fihi Mokhre8j JAMil Ou Momatilin Raw3a Ou tasswe8e8r Ra2e83 Walkin Hadihi alabarme8j Ya3che89 fe8e8ha alnas almaghariiba jada wa2atamana had sa3id li hadhi alabarme8j

    Posted by Lotte | May 21, 2012, 7:53 am

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: